Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Tous les professionnels du bâtiment s’accordent à dire que les travaux de rénovation et d’extension sont bien plus difficiles à appréhender qu’une construction neuve. En effet, le succès du projet repose sur les résultats du diagnostic géométrique. Seulement, la prise de mesures pose de nombreuses problématiques. Heureusement, on peut désormais s’affranchir de ces difficultés en recourant au laser scanning 3D.

Aperçu sur les méthodes couramment employées pour la prise de relevés

Un diagnostic géométrique se déroule en deux étapes. Dans un premier temps, les techniciens devront s’atteler à la prise de mesures sur terrain. Par la suite, il faudra analyser ces données pour en déduire les travaux urgents pour assurer l’intégrité de la structure. Habituellement, les professionnels rencontrent des difficultés dès la première phase. La technique couramment employée consiste à se servir d’un théodolite. Cet outil permettra de mesurer la distance qui sépare le centre de la pièce de plusieurs autres points. Cette méthode dite « par rayonnement » ne convient pas à toutes les bâtisses. Lorsque la pièce est assez encombrée ou lorsqu’elle arbore des formes complexes, les données collectées seront peu fiables. Les responsables auront intérêt à multiplier les mesures pour gagner en précision.

Après une longue attente, le traitement de ces informations requiert encore davantage de temps. Dans ce contexte, effectuer un diagnostic géométrique d’un bâtiment peut retarder le début d’un chantier. Pourtant, les autorités compétentes exigent l’établissement de plans pour débuter des travaux de grande envergure. Depuis peu, les sociétés de constructions peuvent toutefois éviter ces problèmes en recourant à la lasergrammétrie.

 

Pourquoi opter pour la lasergrammétrie ?

Ce procédé s’appuie sur l’utilisation d’un laser scanning 3d. Le dispositif capture l’environnement à l’aide d’un nuage de points. On exploitera ces relevés pour mieux apprécier la géométrie d’un bâtiment ou d’une pièce. Cette solution présente de nombreux avantages. Elle offre un gain de temps considérable aux techniciens et aux architectes. En optant pour cette méthode, la prise de mesures nécessitera moins d’une journée. Il suffira de placer l’appareil au bon endroit pour réaliser des relevés 3D. Bien entendu, les informations collectées requièrent des traitements spécifiques. D’où la nécessité de faire appel à des prestataires qualifiés.

Ce procédé permet de répondre à des problématiques particulières. Pour rénover des espaces de travail dans le secteur industriel, il est courant que le chef d’entreprise exige que la prise de mesures n’entraine pas une interruption des activités. Il s’agira uniquement de placer le scanner au centre de l’atelier pour obtenir toutes les données indispensables. Les ouvriers pourront donc vaquer à leurs occupations jusqu’à ce que les travaux débutent.

D’une manière générale, on penchera pour ce procédé lorsqu’on souhaite économiser du temps ou garantir la sécurité des ouvriers. Les travaux de réhabilitation concernent en effet souvent des bâtiments délabrés.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partager

Au sujet de l'auteur

Laisser un commentaire